fbpx

Soudan: poursuite pénale contre la “cellule terroriste” des Frères musulmans en Egypte et en Turquie

Le parquet soudanais a décidé jeudi d’engager une procédure pénale contre une “cellule terroriste” appartenant aux Frères musulmans en Egypte et en Turquie.

Dans le détail, un procureur principal de la région de Hajj Yusuf a déposé une plainte pénale en vertu de la loi antiterroriste no 65 et 26 de la Loi sur les armes et munitions contre un membre d’une cellule terroriste dans la région de Hajj Yusuf. Il a émis un mandat d’arrêt contre le reste du réseau.

Selon des informations fiables, l’accusé appartient aux Frères musulmans en Egypte et détient le passeport syrien.

Selon les sources, l’accusé a admis qu’il avait reçu des cours sur la fabrication et l’installation d’explosifs et que lui et le reste du réseau avaient été envoyés au Soudan par la contrebande de faux passeports syriens.

Il a été emprisonné en Égypte pendant plusieurs années avant d’être libéré, avant de venir au Soudan.

Les accusés ont également révélé qu’ils étaient arrivés dans le pays environ six mois plus tôt et qu’ils étaient toujours en mouvement dans les trois villes de Khartoum pendant cette période.

Selon les sources, ils ont affaire à la présidence du groupe, qui est également en Turquie.

Les autorités ont également trouvé des matières explosives achetées par les accusés à divers endroits, ainsi qu’une ceinture d’explosifs, des cartes de localisation et un certain nombre de téléphones portables.

Les sources ont déclaré que les défendeurs se déplaçaient dans des maisons avec des «magasins», et cela a été découvert grâce à des informations reçues par les autorités compétentes dans la fabrication de produits chimiques dans une maison dans la région de Hajj Yusuf.

Les autorités soudanaises continuent de rechercher les suspects restants en quête d’arrestation et de jugement.

Show More
Close