fbpx

Supercoupe d’Espagne est allée au Real Madrid pour la onzième fois

Le Real Madrid a remporté dimanche la Supercoupe pour la onzième fois de son histoire. Les Merengues ont dû attendre la séance de tirs au but (0-0, 4-1 t.a.b.) pour l’emporter face à l’Atlético.

C’est Sergio Ramos qui s’est chargé de finir le travail. Après trois tirs au but transformés par ses partenaires Carvajal, Rodrygo et Courtois, le capitaine du Real Madrid a également mis le sien, prenant lui aussi Oblak à contre-pied, pour donner à son équipe la Supercoupe d’Espagne aux dépens de l’Atlético (0-0, 4-1 t.a.b.). S’il ne fallait pas manquer les demi-finales de la compétition (3-1 pour le Real face au Valence CF ; 3-2 pour l’Atlético contre le Barça), sa finale a été nettement moins spectaculaire.

Le suspense s’est étiré jusqu’à la séance des tirs au but au cours d’une rencontre équilibrée que les Merengues ont terminé à dix après une faute évidente de Valverde pour empêcher Morata d’aller au but à la 115e minute. Si aucune équipe ne s’est détachée durant le temps réglementaire et la prolongation, c’est, au choix, parce que les attaquants ont été maladroits ou parce que les deux équipes ont un grand gardien. D’un côté, Oblak a été impérial face à Casemiro (5e), Ferland Mendy (39e), Rodrygo (90e+1), Modric (110e) et Mariano Diaz (110e). De l’autre, Courtois s’est illustré face à Morata (80e), Correa (119e) et sur un centre du même Correa touché par Mendy (118e).

Après trois Ligues des Champions, une Liga, deux Supercoupes d’Europe, deux Coupes du monde des clubs, Zinédine Zidane remporte sa deuxième Supercoupe d’Espagne sur le banc du Real, soit son dixième titre d’entraîneur.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer