Vienne: Divulgation de l’identité de l’un des auteurs de l’attaque terroriste

Le tireur tué par la police après une fusillade massive dans la capitale autrichienne était connu des services de renseignement comme l’un des 90 islamistes autrichiens qui voulait partir en Syrie. Il s’agit d’un homme de 20 ans d’origine albanaise né et élevé à Vienne.

Au moins quatre personnes sont mortes dans l’attaque menée lundi soir dans le centre de la capitale autrichienne par un assaillant identifié comme un sympathisant du groupe État islamique, la police recherche d’éventuelles complicités.

Le tireur abattu lors des attentats de Vienne lundi était un homme de 20 ans, des origines albanaises mais ses parents étaient originaires de Macédoine du Nord, il est né et élevé dans la capitale qui était connu des services de renseignement nationaux comme l’un des 90 islamistes autrichiens qui souhaitaient se rendre en Syrie, a déclaré mardi un rédacteur en chef du journal Falter.

Le ministre autrichien de l’Intérieur, Karl Nehammer, a déclaré qu’au moins un «terroriste islamiste» a perpétré lundi soir une série d’attaques dans le centre de la capitale du pays, lors de laquelle des hommes armés ont tué quatre personnes et en ont blessées 18 autres.

«Nous avons subi hier soir une attaque perpétrée par au moins un islamiste terroriste», a dit Nehammer, précisant que l’assaillant était un sympathisant du groupe Daech.
Le ministre de l’Intérieur a ajouté que le suspect était lourdement armé et équipé d’une ceinture explosive. La police de Vienne a indiqué par la suite sur Twitter qu’il s’agissait d’une ceinture d’explosifs factice.

Des policiers et des soldats ont été mobilisés pour protéger les bâtiments importants de la capitale, et les enfants ont été dispensés d’école mardi.

L’attentat a suscité de nombreuses condamnations à travers le monde. “Ces attaques du mal contre des innocents doivent s’arrêter”, a déclaré le président américain Donald Trump. “Les États-Unis se tiennent aux côtés de l’Autriche, de la France, et de l’Europe toute entière dans le combat contre les terroristes, dont les terroristes islamiques radicaux”, a-t-il déclaré.

L’Union européenne a condamné “avec force” cette “horrible attaque”, selon les mots sur Twitter du président du Conseil européen, Charles Michel, évoquant “un acte lâche qui viole la vie et nos valeurs humaines”.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a écrit, également sur Twitter : “L’Europe est totalement solidaire de l’Autriche. Nous sommes plus forts que la haine et la terreur”.

“Nos ennemis doivent savoir à qui ils ont affaire. Nous ne céderons rien”, a réagi le président français Emmanuel Macron. L’Allemagne a aussi fait part de sa solidarité.

Une chasse à l’homme a été lancée dans la nuit de lundi à mardi à Vienne après l’attentat pour retrouver ses complices. L’attaque survient peu après des attentats islamistes commis en France.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page