Réactions internationales sur l’accord de normalisation UAE-Israël

Les réactions arabes et internationales suivent sur l’accord de normalisation signé entre Israël et les Emirats Arabes Unis, Il y a les pays qui applaudissent et d’autres ont les réactions hostiles.

La normalisation des relations entre les Émirats arabes unis et Israël est une première entre une monarchie arabe du Golfe et l’État hébreu. Ce tournant, parrainé par les États-Unis, est considéré comme une « trahison » par l’Autorité palestinienne et il divise les pays de la région.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a salué cet accord. « J’avais bon espoir que l’annexion n’aurait pas lieu en Cisjordanie et l’accord d’aujourd’hui pour suspendre ces plans est une nouvelle étape sur la voie d’un Moyen-Orient plus pacifique », a-t-il déclaré sur Twitter.

Pour sa part, le ministre français des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est félicité de la normalisation des relations diplomatiques entre Israël et les Émirats arabes unis, Le Drian a déclaré que la décision d’Israël de suspendre l’annexion de certaines zones de la Cisjordanie est une étape positive et a souligné que cet accord a ouvert une nouvelle porte aux pourparlers entre Israéliens et Palestiniens.

En Allemagne, le magazine Der Spiegel a décrit l’accord comme « une grande réussite et une percée diplomatique » et a noté son succès dans la dissuasion des tentatives d’Israël d’annexer des parties de la Cisjordanie.

Le président égyptien Abdel Fattah el-Sisi a salué les efforts des Émirats et d’Israël « pour parvenir à la prospérité et à la stabilité dans la région », alors que le ministre jordanien des affaires étrangères, Ayman Safadi, a déclaré qu’Israël doit s’engager à une « solution juste et globale qui mettra fin à l’occupation ou à la poursuite du conflit israélo-palestinien ».

La réaction de la Jordanie est beaucoup plus prudente, d’autres pays arabes ayant signé un accord de paix avec Israël. Le royaume hachémite appelle l’État hébreu à mettre fin à « son entreprise illégale » d’occupation de territoires, et à « ses violations des droits des Palestiniens ».

Le Royaume de Bahreïn a félicité les Émirats arabes unis pour leur participation à un accord visant à mettre fin à l’annexion de certains territoires palestiniens, et a souligné que cette étape historique contribuerait à la consolidation de la stabilité et de la paix dans la région.

Iran fustige une « stupidité stratégique » et estime que ce rapprochement Émirats-Israël ne fera que renforcer ce que Téhéran appelle « l’axe de la résistance » dans la région, l’accord entre Israël et les Émirats est comme un poignard dans le dos des pays de la région, a même affirmé le ministre iranien des Affaires étrangères.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a salué « cet accord dans l’espoir qu’il donnera aux dirigeants israéliens et palestiniens l’occasion de reprendre des négociations sérieuses qui feront de la solution à deux États une réalité, conformément aux résolutions pertinentes des Nations unies, au droit international et aux accords bilatéraux », a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole de Guterres, dans une brève déclaration.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer