Des arrestations contre des dizaines de militants à Tripoli

Des témoins oculaires ont rapporté que les milices Al-Sarraj ont lancé des raids et des arrestations contre des dizaines d’activistes à Tripoli, tandis que des manifestants ont incendié des pneus dans des plusieurs régions de la capitale libyenne.

Des témoins ont rapporté que la «Brigade Al-Nawasi», affiliée au gouvernement d’Al-Sarraj, poursuivait les manifestants dans les rues de Tripoli, à un moment où des coups de feu ont été entendus.

Les manifestations appelant au renversement du gouvernement libyen d’Al-Sarraj s’étaient renouvelées dans la capitale, Tripoli, où les manifestants se sont rassemblés devant le siège du gouvernement d’Al-Sarraj puis se sont déplacés sur la place des Martyrs, et des manifestations ont éclaté dans les villes de Misrata et Zawiya.

Des témoins oculaires ont déclaré qu’un certain nombre de jeunes hommes sont sortis lors de manifestations nocturnes dans la ville d’Ajaylat, dans l’ouest de la Libye. En signe de protestation contre ce qui a été déclaré dans le discours du Premier ministre Fayez al-Sarraj.

La Présidente du Parlement, Aguila Saleh, a condamné l’attaque contre les manifestants et a appelé les services de sécurité de Tripoli à protéger les manifestants pacifiques.

D’autre part, des militants en Libye ont diffusé des enregistrements vidéo montrant des membres de la police anti-émeute, en solidarité avec les manifestants sur la place des Martyrs à Tripoli.

La capitale a été témoin de manifestations pour protester contre la détérioration des conditions de vie, la propagation de la corruption et l’interruption de services tels que l’électricité et l’eau, les manifestants s’étaient rassemblés devant le siège du gouvernement Sarraj puis se sont déplacés vers la place des Martyrs, dans le centre-ville, un certain nombre d’activistes ont également appelé à un état de désobéissance totale à Tripoli.

Le chef du comité des médias sociaux libyo-égyptien, Adel Al-Faidi a déclaré que Fayez Al-Sarraj et ses compagnons ont amené les mercenaires à Tripoli, et il a exigé qu’Al-Sarraj prenne position pour expulser les mercenaires du pays.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer