Abir Moussi: la libération de la Tunisie commence par le retrait de la confiance du Ghannouchi

La présidente du bloc du Parti Destourien Libre, Abir Moussi a déclaré dans une vidéo publiée sur sa page officielle, “Facebook”, que “le plus beau cadeau que nous offrirons aux Tunisiens le 25 juillet prochain, c’est que Rached Ghannouchi ne soit pas président du parlement”, en lui retirant sa confiance.

Moussi a souligné que la libération de la Tunisie de ce qu’elle a appelé “l’Octopus du Fraternité” commence par le retrait de la confiance du président du Parlement, Rached Ghannouchi, notant qu ‘”il y a des consultations entre les blocs parlementaires dans ce cadre”.

Il est à noter que des consultations ont débuté entre un certain nombre de blocs parlementaires, pour étudier la possibilité de retirer la confiance du président du Parlement tunisien, en recueillant les signatures de 73 députés sur une pétition présentée par le Bloc constitutionnel libre, avant de se rendre en séance publique pour voter à la majorité de 109 voix sur 217 voix.

Le Parti destourien libre et Abir Moussi n’ont eu de cesse de réclamer le retrait de confiance au président du Parlement, Rached Ghannouchi. Au vu des derniers développements et des critiques dont fait l’objet sa politique à la tête de l’ARP, il semblerait que les choses se précisent.

Le règlement intérieur de l’Assemblée des représentants du peuple dispose dans son article 51 que les députés peuvent retirer la confiance au président à la majorité absolue des membres. Cela ne peut se faire qu’après présentation d’une demande écrite et motivée au Bureau du Parlement par au moins un tiers des élus. Par la suite, la demande est soumise à la séance plénière pour vote dans un délai ne dépassant pas trois semaines.

Il est à noter que le cercle des excès de Ghannouchi s’augmentait et menaçait son avenir politique, moins d’un an après son élection à la tête du Parlement tunisien, c’est à cause de sa politique étrangère, du soutien de la Confrérie, et d’une tentative de mettre la Tunisie dans le jeu des haches.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page