Biden approuve la vente d’armes de haute précision à Israël

L’administration du Président Joe Biden a donné son feu vert à la vente d’armes de haute précision à l’état hébreu pour un montant de 735 millions de dollars, écrit le journal Washington Post.

L’administration Biden a approuvé des ventes d’armes pour plus de 700 millions de dollars à Israël, affirme le Washington Post dans son édition de lundi, s’appuyant sur des confidences de trois proches du dossier. Cela concerne la vente par Boeing d’armes de haute précision pour un montant de 735 millions de dollars.

Le Congrès a été officiellement informé le 5 mai, cinq jours avant le début des hostilités entre Israël et l’organisation islamiste Hamas à Gaza. Selon le Washington Post, certains membres démocrates de la Chambre des représentants ont haussé les sourcils, alors qu’une majorité au Congrès avait précédemment soutenu l’idée qu’Israël a le droit de se défendre contre le Hamas. Ces députés auparavant critiques veulent maintenant en savoir plus sur la vente et son calendrier.

La plupart de ce lot pourrait comprendre des équipements utilisant le système GPS qui permettent de transformer les bombes ordinaires en guidées, souligne l’édition, notamment à l’aide du kit Joint Direct Attack Munition (JDAM).

«Le feu vert à la vente de bombes “intelligentes” sans imposition du respect du cessez-le-feu ne fera qu’amplifier le combat», commente un législateur américain.

L’article précise que des Démocrates du Congrès ont émis des doutes quant à la pertinence de ce soutien à Israël, rappelant le nombre de victimes civiles des frappes de Tsahal.

Le Congrès dispose de 20 jours à compter du moment de sa mise au courant pour préparer une résolution non contraignante dans laquelle il pourra critiquer la décision de l’administration.

Le 10 mai au soir, la situation à la lisière entre Israël et la bande de Gaza s’est embrasée. Depuis le début de l’escalade, quelque 3.000 roquettes palestiniennes ont été lancées sur le territoire israélien, faisant 10 morts et une cinquantaine de blessés. L’État hébreu a pour sa part mené des centaines de frappes sur l’enclave, faisant 220 victimes, dont 58 enfants.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page