Cinquième cycle de négociations nucléaires à Vienne

Les puissances internationales achèveront aujourd’hui mardi un cinquième cycle de négociations nucléaires avec l’Iran dans la capitale autrichienne, cela intervient au lendemain de la conclusion par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), l’organisme de surveillance nucléaire de l’ONU, d’un accord de dernière minute avec Téhéran pour prolonger d’un mois un accord sur les caméras de surveillance des sites nucléaires iraniens.

Le cinquième cycle de négociations nucléaires avec l’Iran visant d’une part à ramener les États-Unis dans l’accord nucléaire historique de 2015 et d’autre part à empêcher la République islamique d’obtenir une bombe atomique, a débuté mardi à Vienne.

Le délégué de la Russie, Mikhail Ulyanov, impliqué dans les négociations est optimiste quant à la possibilité d’un accord final sur le nucléaire iranien.

“Je pense que cela peut se finaliser aujourd’hui” a-t-il tweeté, “mais pour être du bon côté, je préférerais dire: voyons voir” a-t-il ajouté.

Les États-Unis ne sont pas directement impliqués dans les pourparlers, Téhéran refusant de négocier directement avec la Maison Blanche. Les représentants des autres puissances impliquées – Allemagne, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine – ont fait la navette entre les États-Unis et les Iraniens pour faciliter ces pourparlers indirects.

Trump a réimposé les sanctions dans le cadre de la campagne de pression maximale, et même ajouté des sanctions supplémentaires contre l’Iran dans une tentative de forcer Téhéran à revenir à la table des négociations.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page