Covid-19 : Point sur les dernières évolutions de la pandémie

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 3.964.799 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi en milieu de journée.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché en nombre de décès (605.304), suivi par le Brésil (521.952), l’Inde (401.050), le Mexique (233.425) et le Pérou (192.902).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L’OMS estime que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

Frappée de plein fouet par le variant Delta, la Russie a déploré samedi un nouveau record de décès quotidiens pour le cinquième jour consécutif, avec 697 morts au cours des dernières 24 heures.

Le nombre de nouveaux cas s’est lui élevé à 24.439, un plus haut depuis la mi-janvier au moment où le pays sortait d’une deuxième vague meurtrière.

La chancelière allemande Angela Merkel a exprimé son inquiétude au sujet du nombre de spectateurs autorisés à assister aux demi-finales et à la finale de l’Euro de football au Royaume-Uni, où les contaminations dues au variant Delta flambent.

D’éventuelles mesures de confinement en Allemagne ne devraient plus concerner à l’avenir les personnes ayant reçu deux doses de vaccin, a annoncé le ministre de la Santé.

“Tant qu’il n’y a pas de mutation qui altère la protection, la vaccination complète signifie que des mesures (de restrictions) comme celles de l’hiver dernier ne sont pas nécessaires chez les personnes vaccinées”.

Près de la moitié des dix millions de Portugais se sont vus imposer un nouveau couvre-feu nocturne vendredi pour tenter de freiner une recrudescence de l’épidémie due au variant Delta, déjà prédominant dans ce pays.

La mesure concerne les 45 communes les plus touchées, situées surtout dans les régions de Lisbonne et de l’Algarve (sud), mais aussi dans d’importantes villes du nord du pays comme Porto ou Braga.

Plus de 50.000 policiers et soldats ont été déployés pour faire respecter des restrictions strictes entrées en vigueur samedi en Indonésie, face à une vague sans précédent d’infections au coronavirus.

Un confinement partiel est ainsi entré en vigueur dans la capitale Jakarta, sur l’île principale de Java et à Bali.

Le quatrième pays le plus peuplé du monde a vu son nombre de cas quotidiens plus que quadrupler en moins d’un mois, avec un nouveau record de 27.913 cas de contaminations enregistrés samedi au cours des dernières 24 heures. Les décès se sont élevés à 493, moins que le record de 539 enregistré vendredi.

Le système de santé, débordé, est au bord de l’asphyxie. Les hôpitaux bondés refusent des patients, obligeant les familles désespérées à chercher de l’oxygène pour soigner les malades et les mourants à domicile.

Le président iranien Hassan Rohani a mis en garde samedi contre une “cinquième vague” du coronavirus, provoquée par le variant Delta, appelant les citoyens à se conformer pleinement aux consignes sanitaires.

L’Iran est le pays du Proche et du Moyen-Orient le plus touché par la pandémie. La maladie y a fait plus de 84.600 morts sur un total de plus de 3,24 millions de personnes contaminées, selon les derniers chiffres officiels, largement sous-évalués de l’aveu même des autorités.

En Italie, trois cents soignants ont saisi la justice en vue d’obtenir la levée de l’obligation faite au personnel médical et sanitaire de se vacciner contre le Covid-19, rapporte samedi la presse.

L’Afrique du Sud, pays le plus touché par le nouveau coronavirus sur le continent, a enregistré vendredi un record de 24.000 nouvelles contaminations, pour dépasser un total de deux millions de cas, selon les chiffres officiels.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page