Enregistrement audio: Abbas demande à un homme d’affaires palestinien de corriger les relations avec les Émirats

La presse israélienne a publié, Vendredi un enregistrement audio d’une conversation téléphonique entre le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et un homme d’affaires palestinien résidant aux Émirats arabes unis, louant les dirigeants du pays et demandant à l’homme d’affaires d’intervenir pour corriger la relation entre lui et les Émirats après le discours de “trahison” qui L’autorité et son président l’ont adopté contre les Emirats, dans le contexte de l’accord de paix avec Israël.

Abbas a confirmé lors de la conversation téléphonique, publiée par le journaliste israélien Ehud Yaari, après avoir été divulguée, vendredi, du bureau du président de l’Autorité aux cercles de sécurité israéliens, que les EAU seront le premier pays qu’il visitera après le fin de l’épidémie de Coronavirus.

Les responsables émiratis ont exprimé leur colère face aux réactions du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas concernant l’accord de paix avec Israël, ainsi que face à la fatwa émise par le mufti de l’Autorité palestinienne, dans laquelle les visiteurs des Émirats sont interdits de prier dans la mosquée Al-Aqsa.

Le président de l’Autorité palestinienne aurait déclaré dans l’enregistrement: «Nous voulons seulement corriger les choses entre nous et les Emirats, nous ne permettrons pas aux médias de déformer le nom des Emirats, avec l’aide de Dieu lorsque le problème de Coronavirus prendra fin, ce sera le premier pays que nous visiterons et la première personne que nous rencontrerons est notre ami Cheikh Mohammed bin Zayed.

Abu Mazen a ajouté dans le même appel (Enregistrement audio): “Tout comme nous nous sommes tenus aux côtés de Cheikh Zayed dans le passé, nous sommes de son côté, je vous demande de saluer, de respecter et d’apprécier Cheikh Mohammed ben Zayed pour lui et pour ses efforts.”
L’Autorité palestinienne a refusé de commenter le contenu de l’enregistrement.

La semaine dernière, Israël et les Émirats arabes unis ont annoncé un accord de paix entre les deux pays et la normalisation des relations, sous les auspices des États-Unis.

Les observateurs et les politiciens ont souligné que le traitement des différends politiques avec un pays arabe ne peut se faire par des campagnes de distorsion, d’abus et de trahision dans les médias, et que le moyen de résoudre les différends ou d’exprimer des positions passe par l’ouverture de canaux de dialogue direct avec les pays arabes.

À son tour, Suha Arafat, l’épouse du défunt président palestinien Yasser Arafat, a déclaré sur son compte Instagram: «Je tiens à m’excuser au nom du peuple palestinien honorable auprès du peuple émirati et de ses dirigeants pour la profanation et l’incendie du drapeau des Émirats arabes unis à Jérusalem et en Palestine et pour avoir insulté les symboles des Émirats arabes unis bien-aimés.»

 

Elle a ajouté, dans son message, joint à une photo de son mari avec le défunt président des Emirats arabes unis, Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan: «Cela ne fait pas partie de notre caractère, de nos mœurs, de nos coutumes, ni de nos traditions, la différence d’opinion ne gâche pas la convivialité.
Je dis à nos générations de bien lire l’histoire pour savoir comment les Émirats arabes unis, passés et présents, ont soutenu le peuple palestinien, la cause et jusqu’à présent.

Arafat a conclu sa brochure en disant: «Je m’excuse auprès du peuple et des dirigeants des Emirats pour tout tort causé par un Palestinien à ce peuple généreux et aimable, qui nous a toujours accueillis, et je m’excuse auprès de la mère des Emirats, Son Altesse sheikha Fatima bint Moubarak, pour ces comportements irresponsables.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer