Facebook: Réactions fâchées à la sélection de Tawakkol Kerman

Le choix de Facebook, de l’activiste yéménite Tawakkol Karman, d’être au sein de l’équipe du « Conseil des sages », a surpris de nombreuses personnes et incité d’autres à remettre en question les normes et fondements adoptés par la société en nommant un « prédicateur de la ruine », dirigé par la Turquie et son alliée qatari, connue pour son soutien du terrorisme,
Karman, la militante yéménite résidante en Turquie, est connue pour son affiliation et sa fidélité à l’organisation des frères musulmans, qui est classée dans de nombreux pays comme une organisation “terroriste”, aux États-Unis, l’inclusion de la confrérie sur la liste du terrorisme a également été débattue.

Protestant contre la nomination de Tawakkol Karman, des internautes ont appelé les gens à désactiver leur compte Facebook pour envoyer un « avertissement » indiquant que son orientation politique supposée était fondamentalement incohérente avec les politiques de Facebook.

Un journal allemand a déclaré que la nomination de Kerman, sous la forme des sages de la société américaine “Facebook”, avait provoqué une grande colère dans le monde en raison de son affiliation à la Confrérie.
Elle a souligné que “l’administration Facebook autorise cela à permettre à la Confrérie de la pénétrer et de contrôler le contenu publié sur sa plate-forme, qui compte des centaines de millions de comptes actifs dans le monde”.

L’éditorialiste Eric Zemmour a pour sa part accusé le 12 mai sur Cnews la loi Avia et prévenu du risque à venir : «On va donner à des organismes privés [et] étrangers [comme] Facebook, le droit de décider à la place de notre justice. […] et avez-vous vu que Mark Zuckerberg [le patron de Facebook] a fait un conseil suprême ? […] On sait que dans ce conseil, il y a une Yéménite qui est liée aux Frères musulmans, il y a une personne qui est liée au milliardaire américain George Soros, donc on sait qu’il y a des orientations politiques. Ce n’est pas neutre tout cela.»Le journaliste Ivan Rioufol constate également que «la loi Avia sera une aubaine pour les fanatiques qui rêvent d’instituer, sur la Toile pour commencer, un délit de blasphème concernant l’islam intouchable».

Tawakkol Karman a été la plus grande bénéficiaire des manifestations du 11 février 2011, car elle a réussi de remporter le prix Nobel de la paix par le sang de la jeunesse yéménite à la même année de sa nomination.
Par le financement qatari qu’elle a reçu pour soutenir les places assises, Karman a réussi à former son propre empire à l’étranger, laissant les rêves de la jeunesse yéménite s’évaporer dans une guerre et un chaos toujours plus intense.
Karman a aussi fondé la chaîne « Bilqis », qui dirige depuis la Turquie, à côté de l’Entreprise Tawakkol Karman, qui est soutenue par le Doha.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer