Hosni Moubarak est mort, trois jours de deuil national

L’ancien président égyptien Hosni Moubarak est décédé ce 25 février à l’âge de 91 ans.
Le décès serait survenu à l’hôpital militaire Galaa au Caire.

Après 30 ans au pouvoir, l’ancien président Hosni Moubarak avait été poussé à la démission lors de la révolution de 2011. Il fut ensuite condamné pour “meurtre et tentative de meurtre sur des manifestants, abus de pouvoir et de biens sociaux et atteinte aux intérêts de l’État”, puis détournement de fonds publics. Depuis le 24 mars 2017, il était libre, après avoir terminé de purger sa dernière peine de six ans de prison, dans un hôpital militaire.
La famille qui se trouvait toujours à l’hôpital mardi en milieu de journée, a declaré , en précisant que la présidence égyptienne se chargerait d’organiser les funérailles de Moubarak, qui a dirigé l’Égypte pendant trois décennies.

Depuis sa destitution, la santé fragile de Hosni Moubarak a été l’objet d’incessantes spéculations et d’informations contradictoires faisant état tour à tour de dépression aiguë, d’un cancer, d’accidents cardiaques ou de problèmes respiratoires.
Ce dernier a régulièrement été hospitalisé et admis en soins intensifs, depuis qu’il a quitté le pouvoir. La nouvelle de son décès a été confirmée et relayée par la télévision égyptienne et les grands titres de la presse locale, tels que le journal al-Ahram.
L’Egypte a décrété trois jours de deuil national à partir de mercredi, à la suite du décès de son ex-président Hosni Moubarak, a indiqué mardi le bureau de l’actuel président Abdel Fattah al-Sisi.Les funérailles d’Hosni Moubarak auront lieu mercredi, avec une cérémonie dans la grande mosquée à l’est du Caire, a précisé sa famille.

Né en 1928, Moubarak a rejoint l’armée de l’air à l’adolescence et a joué un rôle clé dans la guerre arabo-israélienne de 1973.
Il est devenu président moins de dix ans plus tard, après l’assassinat du président Anouar el-Sadate.
Il a joué un rôle clé dans le processus de paix israélo-palestinien.
Mais malgré les milliards de dollars d’aide militaire reçus par l’Égypte pendant son mandat, le chômage, la pauvreté et la corruption ont continué à augmenter.
Le mécontentement a débordé en janvier 2011, après que des manifestations similaires en Tunisie aient entraîné le renversement du président dans ce pays. Moubarak a été contraint de se retirer 18 jours plus tard.



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page