Indianapolis: Une fusillade a fait au moins huit morts

Une fusillade a fait au moins huit morts et plusieurs blessés tard jeudi à Indianapolis, dans le centre des Etats-Unis, le tireur présumé se serait donné la mort, a annoncé la police.

Huit personnes avec des blessures par balle ont été retrouvées mortes sur le site et plusieurs autres hospitalisées. “C’est une tragédie”, a-t-elle ajouté. Nombre des policiers intervenus “tentent de faire face parce que c’est une vision que personne ne devrait jamais avoir à affronter”.

Toutes les victimes ont été retrouvées dans un centre du groupe de transport de lettres et colis FedEx près de l’aéroport international de la ville, a déclaré aux journalistes une porte-parole de la police, Genae Cook. Les policiers sont intervenus vers 23h00 locales.

FedEx a confirmé dans un communiqué une fusillade sur son site et souligné que le groupe coopérait avec les autorités. “Nous avons connaissance de la fusillade tragique sur notre installation au sol près de l’aéroport d’Indianapolis”, a affirmé le communiqué de FedEx. “La sécurité est notre priorité absolue et nos pensées vont à tous ceux qui ont été touchés”. Le site emploie plus de 4000 personnes selon des médias.

Des images vidéo ont montré le périmètre de sécurité installé par la police autour du site de la fusillade, laquelle fait suite à une série d’incidents similaires ces dernières semaines.

La police estime que le tireur présumé s’est suicidé. Pour les autorités il n’y a plus de menace pour la sécurité publique mais la collecte d’informations et l’identification des victimes se poursuit.

Un homme travaillant sur le site a raconté à la télévision locale WISH-TV avoir vu une personne tirer à l’arme automatique et entendu plus de dix tirs qu’il a d’abord pris pour des bruits provenant d’un moteur. “J’ai vu un homme avec une sorte de pistolet mitrailleur, une arme automatique, et il tirait en plein air”, a dit Jeremiah Miller. “Je me suis baissé immédiatement et j’avais peur”.

Les fusillades sont un fléau récurrent aux Etats-Unis, relançant régulièrement le débat sur la prolifération des armes à feu dans le pays. Le 9 avril, une personne avait été tuée et plusieurs autres blessées dans un magasin d’ameublement au Texas, quelques heures après la présentation par le président Joe Biden d’un plan limité pour lutter contre la violence par armes à feu.

Le 31 mars, quatre personnes, dont un enfant de neuf ans, avaient été tuées près de Los Angeles, une fusillade survenue après deux autres tueries qui ont fait 18 morts en mars, en particulier huit personnes dont six femmes asiatiques dans des salons de massage d’Atlanta en Géorgie.

par: Arab Observer 



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page