L’Autriche averti le régime turc contre le fait d’appeler des manifestants anti-Erdogan le terrorisme

Le ministre autrichien des Affaires étrangères a mis en garde l’ambassadeur du régime turc contre le fait de qualifier à plusieurs reprises les manifestants opposés au président Recep Tayyip Erdogan d’organisations terroristes ».

Lors de cette rencontre, le ministre autrichien des Affaires étrangères Alexander Schallenberg a réprimandé lundi l’ambassadeur du régime turc à Vienne, Ozan Ceyhun, pour des émeutes dans la capitale autrichienne la semaine dernière.

Le régime turc avait l’habitude de décrire ses opposants au pays et à l’étranger comme des « soutenans et partisans d’organisations terroristes », et le ministre autrichien des Affaires étrangères a demandé à l’ambassadeur du régime turc d’« éviter l’incitation et d’utiliser ces descriptions à l’avenir».

le ministre des Affaires étrangères Alexander Schallenberg a démenti les accusations d’Ankara selon lesquelles les manifestants en question étaient «des supporteurs de groupes terroristes». «Le droit de rassemblement et d’expression est un principe fondamental en Autriche», a ajouté Alexander Schallenberg dans un communiqué diffusé par son ministère après qu’il y a reçu l’ambassadeur de Turquie dans la capitale autrichienne Ozan Ceyhun.

Selon la presse autrichienne, la police est intervenue la semaine dernière pour empêcher des affrontement entre des manifestants pro-Kurdes et des nationalistes turcs dans un quartier de Vienne à forte concentration de population d’origine turque. Au cours de sa rencontre avec l’ambassadeur turc, le chef de la diplomatie autrichienne a exhorté Ankara à «aider à une désescalade de la situation au lieu de jeter de l’huile sur le feu», selon le communiqué du ministère.

Le PKK, qui livre une sanglante guérilla sur le sol turc depuis 1984, est qualifié de groupe «terroriste» par la Turquie, les Etats-Unis et l’Union européenne. Le ministère turc a en outre accusé dans son communiqué les forces de l’ordre autrichiennes d’être intervenues «sévèrement» contre des jeunes d’origine turque et d’avoir «endommagé» des commerces turcs.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer