Le Mouvement du Peuple accuse Ennahdha de l’avoir poussé à quitter la coalition au pouvoir

Le Secrétaire général du Mouvement du Peuple, Zouhair Maghzaoui, a démenti dans des déclarations à la presse, l’intention du mouvement de quitter le gouvernement et la coalition au pouvoir.
Il a ajouté que c’est Ennahdha qui est en train de tout faire pour pousser le mouvement à se retirer. C’est, d’ailleurs, dans cette optique, a-t-il ajouté, qu’Ennahdha est revenue à la charge concernant la revendication d’un gouvernement d’union nationale.

Le secrétaire général du Mouvement du Peuple,, Zouhair Maghzaoui a affirmé que son parti n’a pas de problème idéologique avec le mouvement Ennahdha mais qu’il est plutôt obsédé par le succès du gouvernement et sa stabilité.

Zouhair Maghzaoui a déclaré: “Le Mouvement du Peuple, continuera d’exprimer son refus de mettre le mouvement Ennahda au pouvoir et de le faire dans l’opposition, ainsi que de répondre à son implication dans les agendas étrangers du Qatar et de la Turquie“, comme il l’a dit.

M. Maghzaoui a souligné qu’il y a une contradiction dans la position du mouvement Ennahdha entre le Parlement et le gouvernement. Celle-ci réside, selon M. Maghzaoui, dans son alliance au Parlement avec l’opposition (Qalb Tounes et la Coalition Karama) tout en gardent sa position dans le gouvernement. Pour le secrétaire général du Mouvement du Peuple, le mouvement Ennahdha a depuis 2014 voulu garder ce chevauchement. C’est pour cette raison qu’il a appelé le mouvement à choisir entre l’opposition et le gouvernement.

D’autre part, Zouhair Maghzaoui a nié avoir attaqué le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki. Il a expliqué dans son intervention que ses déclarations concernant la lutte contre le Covid-19 sont venues en interaction avec ce que le mouvement Ennahdha voulait promouvoir en attribuant le succès dans la lutte contre cette épidémie à Abdellatif Mekki alors que le succès était dû à un effort collectif.

Zouhair Maghzaoui a par ailleurs exprimé son inquiétude par rapport à des pages Facebook, liées au mouvement Ennahdha, qui attaquent et violent l’intégrité de nombreuses personnalités. Zouhair Maghzaoui a souligné la nécessité de mettre fin à ce chevauchement et ces attaques, appelant à l’éthique dans la vie politique.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer