Le président arménien accuse le régime turc de tenter de mener des opérations de nettoyage ethnique

Le président arménien Armen Sarkisian a accusé lundi le régime turc d’avoir tenté de mener des opérations de nettoyage ethnique contre les Arméniens dans le Haut-Karabakh.

Sarkisian a déclaré, dans une interview à “Sky News Arabia”, que l’Azerbaïdjan “a commencé la guerre là-bas”, ajoutant: “Le conflit ne sera pas résolu par la force. Il n’y a pas de solution militaire à la crise du Haut-Karabakh”.

Il a expliqué que les batailles se sont compliquées du fait de l’intervention d’un tiers, “et en parlant ici de la Turquie, l’intervention de cette dernière a rendu les choses plus compliquées”.

Il a poursuivi: “Ankara a envoyé des milliers de mercenaires pour soutenir l’Azerbaïdjan, la plupart d’entre eux sont des terroristes extrémistes … Cela a non seulement provoqué la colère des Arméniens, mais cela mettrait en colère de nombreux pays de la région, comme la Russie et la communauté internationale.”

Et il a ajouté: “La Turquie, comme elle l’a fait dans le passé, essaie de mener des opérations de nettoyage ethnique contre les Arméniens dans le Haut-Karabakh … Nous ne voulons pas d’une autre Syrie dans la région où tout le monde interviendra et ce sera dévastatrice.”

Le président arménien a souligné qu’il existe une possibilité de parvenir à une solution pacifique au Karabakh, notant que “lorsque la Turquie se retirera, les amis de la paix dans la région feront pression pour un cessez-le-feu, discuteront des efforts de paix, rétabliront la confiance entre les parties et retourneront à la table des négociations”.

Il a conclu en disant: «La crise humanitaire est grande… et la vie des gens est en jeu… des civils sont tués des deux côtés, et cela deviendra incontrôlable».

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page