Les syndicats de Tunisian Airlines déclarent une grève

Les syndicats des agents et cadres de tous les corps de métiers du groupe Tunisair, ont décidé d’entamer une grève ouverte, après que la compagnie turque “TAV” ait gelé les comptes bancaires de la compagnie Tunisian Airlines et aggravé sa crise financière, ce qui a déclenché une large controverse dans le pays, a annoncé le secrétaire général de l’union régionale du travail à l’Ariana Mohamed Chebbi.

La compagnie turque a provoqué un état de tension et d’ébullition en Tunisie, après avoir gelé les comptes bancaires de la compagnie Tunisian Airlines et aggravé sa crise financière, ce qui a déclenché une large controverse dans le pays.

Chebbi a indiqué aujourd’hui dans une déclaration à l’agence TAP, que les vols de Tunisair seront complètement suspendus à partir de demain, vendredi, et que les services de déchargement et d’expédition des autres compagnies aériennes s’arrêteront complètement, indiquant que cette grève ouverte engendrera un arrêt total de l’activité de transport aérien en Tunisie.

Il a souligné que les avions des compagnies aériennes étrangères peuvent atterrir dans les aéroports tunisiens, mais que l’arrêt de l’activité de déchargement de ces avions en raison de la grève pourrait les contraindre à annuler ou reporter leurs vols vers la Tunisie.

Chebbi a indiqué que cette grève ouverte vise à “renouveler la demande de sauvetage du transporteur national confronté au spectre de la faillite”, notamment après la publication d’une décision de saisie sur ses comptes bancaires suite à une plainte déposée par la société turque “Tav Tunisia” qui exploite l’aéroport d’Enfidha “.

Le secrétaire général a souligné que la décision de grève constitue un dernier appel pour sauver la compagnie aérienne nationale du risque de faillite après la décision de saisie conservatoire afin de forcer la compagnie Tunisair à payer ses redevances contre l’exploitation de ses avions à l’aéroport d’Enfidha.

La société turque TAV a remporté en 2007 l’appel d’offres pour la construction de l’aéroport Enfidha – Hammamet International, sous le règne de feu le président Zine El Abidine Ben Ali, les autorités lui ont accordé le privilège de l’exploiter dans le cadre d’un contrat qui s’étend sur quatre décennies, l’entreprise a créé une succursale au nom de «TAV Tunisie» pour gérer et superviser l’aéroport.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page