Ligue arabe: Rejet du plan d’annexion israélien, le qualifiant de crime de guerre

La 54e session du Conseil de la Ligue arabe au niveau des ministres des Affaires étrangères a débuté mercredi par visioconférence sous la présidence de la Palestine.

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a réitéré dans son discours le rejet du plan d’annexion israélien, le qualifiant de “crime de guerre”.

“La réunion abordera les principales questions arabes, en particulier les développements palestiniens, les questions politiques, sécuritaires, sociales et sanitaires ainsi que les développements en Libye”, selon un communiqué de l’organisation basée au Caire.

M. Aboul Gheit a souligné que l’Initiative de paix arabe était toujours le plan de base pour obtenir une paix globale, juste et permanente entre Israël et les Etats arabes.

“Je renouvelle la totale opposition à de tels projets ou à tout autre arrangement en cours au niveau international qui empiéterait sur le droit palestinien, ou porterait préjudice au statut de la ville de Jérusalem”, a-t-il ajouté, faisant observer que la cause palestinienne a été et sera toujours une question liée au consensus arabe.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Faisal ben Farhan Al-Saoud, a déclaré que le royaume soutenait tous les efforts visant à trouver une solution globale au conflit israélo-palestinien.

Un accord de normalisation des relations diplomatiques entre Israël et les Emirats arabes unis (EAU) a été négocié par les Etats-Unis et annoncé le 13 août.

Par ailleurs, le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Maliki, a affirmé que l’accord Israël-EAU était “une surprise et un tremblement de terre qui a frappé les Arabes”, appelant à “un rejet immédiat de l’accord avant la tenue de la cérémonie de signature à Washington le 15 septembre”.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer