fbpx

Merkel: Le Soudan a besoin de partenaires, l’Allemagne veut être un partenaire

La chancelière allemande Angela Merkel a annoncé aujourd’hui son soutien au Soudan, notant que Khartoum fait face à d’énormes défis, soulignant que les réformes politiques et économiques sont une tâche intimidante.
Elle a souligné la nécessité d’ouvrir la voie à la paix et à la démocratie dans le pays.

« Le Soudan a besoin de partenaires, l’Allemagne veut être un partenaire », a déclaré Mme Merkel lors d’une conférence de presse conjointe, ajoutant que le Soudan se trouve dans une situation économique très difficile, alors que les citoyens s’attendent à des succès rapides et ne sont plus patients.

« C’est pourquoi nous voulons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour profiter de cette fenêtre historique, et nous soutiendrons le Soudan avec nos partenaires autant que nous le pouvons », a déclaré Mme Merkel.

Mme Merkel a exprimé sa sympathie pour le Soudan, s’adressant à Hamdok : « Nous compatissons vraiment avec le sort de votre pays. » Après trois décennies de dictature, le Soudan est confronté à d’énormes défis, a déclaré Mme Merkel, soulignant que les réformes politiques et économiques y sont une « tâche intimidante ».

Pour sa part, le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok a appelé le gouvernement allemand à poursuivre son fort soutien au Soudan, qui a été renforcé par le soutien de son peuple et le soutien de ses amis et partenaires pour tirer une histoire de réussite dans un environnement difficile.

« Nous sommes arrivés à un moment opportun où le Parlement allemand a décidé d’annuler une résolution de 30 ans empêchant l’Allemagne de soutenir mon pays. » Merci pour le soutien de l’Allemagne pour notre pays.

Il a ajouté que la position forte de l’Allemagne et son soutien continu nous ont aidés à atteindre notre situation aujourd’hui, soulignant que le changement qui a eu lieu au Soudan est profond et a couvert toutes les parties du Soudan.

Le Premier ministre, Dr Abdallah Hamdok dirige la délégation du Soudan pour participer à la conférence internationale sur la sécurité prévue du 13 au 16 février courant à Munich, en Allemagne.

Il convient de signaler que la conférence abordera les défis auxquels est confronté le système de sécurité international et les problèmes et crises affectant la paix et la sécurité au niveau international, en particulier au Moyen-Orient et en Afrique.

Show More
Close