Pompeo: Washington s’inquiète des tensions en Méditerranée orientale

Les Etats-Unis restent “profondément préoccupés” par les actes de la Turquie en Méditerranée orientale, dans un contexte de tensions croissantes entre la Turquie, Chypre et la Grèce, a déclaré Mike Pompeo, le secrétaire d’Etat américain, lors d’une visite à Chypre.

“Nous restons profondément préoccupés par les opérations de prospection de ressources naturelles en cours en Turquie dans les zones sur lesquelles la Grèce et Chypre affirment leur juridiction en Méditerranée orientale”, a dit M. Pompeo lors d’une conférence de presse conjointe avec le président chypriote Nicos Anastasiades.

“Les pays de la région doivent surmonter leurs désaccords, notamment sur la sécurité, les ressources énergétiques et les questions maritimes, par des moyens diplomatiques et pacifiques”, a poursuivi Mike Pompeo.

“L’aggravation des tensions militaires n’aide personne d’autre que les adversaires qui souhaiteraient voir l’unité transatlantique se fissurer”, a-t-il ajouté.

Les tensions entre Athènes et Nicosie, d’une part, et Ankara de l’autre se sont aggravées depuis le lancement en août d’une campagne turque de prospection gazière dans une zone contestée de Méditerranée orientale. Grèce, France et Italie ont procédé récemment à des manoeuvres militaires dans ce secteur.

Jugeant le moment venu de doter l’armée de moyens supplémentaires, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a par ailleurs annoncé samedi son intention de commander 18 Rafale à Dassault Aviation ainsi que quatre frégates et de recruter 15.000 militaires.

Jeudi, sept pays méditerranéens ont exhorté la Turquie à résoudre ses différends territoriaux avec la Grèce et Chypre par la négociation, la menaçant de “nouvelles mesures restrictives” si elle ne mettait pas fin à ses “activités unilatérales”.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer