Ebrahim Raïssi remporte les élections présidentielles iraniennes

L’ultraconservateur Ebrahim Raïssi a remporté les élections présidentielles iraniennes de vendredi au premier tour avec plus de 62% des voix, selon des résultats officiels partiels publiés samedi.

Raïssi a obtenu “plus de 17.800.000” voix sur les 28,6 millions de bulletins dépouillés, a déclaré Jamal Orf, président de la Commission nationale électorale lors d’une conférence de presse à Téhéran, précisant que le corps électoral compte cette année plus de 59,3 millions d’Iraniens, âgés de 18 ans et plus.

Le scrutin a été clos officiellement à 02 H 00 dans la nuit de vendredi à samedi (21 H 30 GMT vendredi). Selon l’agence Fars, proche des ultraconservateurs, la participation devrait dépasser la barre fatidique des 50 %.

Se présentant comme le champion de la lutte anticorruption et le défenseur des classes populaires au pouvoir d’achat miné par l’inflation, Ebrahim Raïssi est le seul des quatre candidats en lice a avoir véritablement fait campagne.

Le président sortant Hassan Rohani avait auparavant félicité, dans discours télévisé, “le peuple pour son choix”.

“Mes félicitations officielles viendront plus tard, mais on sait qui a eu suffisamment de voix lors de cette élection et qui est élu aujourd’hui par le peuple”, a-t-il ajouté, sans dévoiler le nom du vainqueur.

Face à des appels au boycottage lancés par l’opposition en exil, et par quelques dissidents en Iran, le guide suprême Ali Khamenei a multiplié les appels à participer en masse au scrutin.

L’ancien président Mahmoud Ahmadinejad, populiste, qui avait vu sa candidature invalidée en mai, a dénoncé une élection organisée “contre les intérêts du pays” et annoncé sa décision, à titre personnel, de ne pas participer à “ce péché”.

Le président a des prérogatives limitées en Iran, où l’essentiel du pouvoir est aux mains du guide suprême. Le bilan de Hassan Rohani est entaché par l’échec de sa politique d’ouverture après le retrait des États-Unis, en 2018, de l’accord sur le nucléaire iranien conclu avec les grandes puissances.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page