Ghannouchi reconnaît la responsabilité d’Ennahdha dans la détérioration de la situation en Tunisie

Le président du Parlement par ailleurs Chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi a déclaré que “Sans aucun doute que le mouvement Ennahdha assume une part de responsabilité dans l’évolution de la situation, compte tenu de sa masse, de son emplacement et de son rôle”.

Le chef du mouvement de la Fraternité Ennahdha, a exprimé son espoir que les acteurs politiques se réunissent pour engager un dialogue sous la supervision de Kaïs Saied à la recherche de sorties de crise.

Il a également révélé qu’il n’y avait aucun canal de communication avec le président tunisien depuis le 25 juillet dernier.  Ghannouchi a ajouté que “le mouvement Ennahdha porte une part de responsabilité dans la situation en Tunisie”.

Concernant la possibilité de sa démission, Ghannouchi a déclaré : « En ce qui concerne ce qui est lié au leader du mouvement et à son avenir, il ne s’agit pas de démissionner, mais plutôt d’une circulation, et la onzième conférence sera une station de renouvellement du leadership”, sans préciser de date pour la conférence.

L’équipe proche du chef de la Confrérie tunisienne travaille à l’annulation et au report de la onzième conférence, car ce sera sa fin politique.

Depuis l’annonce des décisions le 25 juillet, divers scénarios ont émergé sur l’avenir du mouvement Ennahda en Tunisie, qui indiquent tous que le parti approche de sa fin organisationnelle et politique, selon ce que voient de nombreux observateurs.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page