fbpx

Le président tunisien annonce un couvre-feu dans tout le pays

Le président tunisien , Kaïs Saïed s’est adressé au peuple tunisien, ce mardi 17 mars 2020, pour revenir sur la situation sanitaire dans le pays en rapport avec le coronavirus Covid-19, mettant l’accent sur l’importance de la conscience des Tunisiens et de leur sens des responsabilités.

Le président de la République a indiqué que parmi les mesures complémentaires à celles prises par le gouvernement, il a décidé de décréter un couvre-feu sur tout le territoire tunisien qui entre en vigueur à partir de demain mercredi 18 mars de 18h à 6h.
Le chef de l’Etat a assuré que la responsabilité première revient au peuple tunisien. « J’appelle les Tunisiens à respecter les mesures imposées par le gouvernement. Aucune mesure ne peut être efficace si elle n’est pas respectée, et sans réaction spontanée des citoyens ».
Il a ajouté que la Tunisie a déjà connu des épidémies, mais qu’avec la facilité des déplacements, le risque des contagions est devenu plus important : « Pour cela, les Tunisiens doivent limiter leurs déplacements et ne sortir de chez eux que dans les cas d’extrême urgence. En restant chez vous, vous limitez la propagation de la maladie. C’est une question de quelques jours ».

Le président tunisien a indiqué que les Tunisiens doivent prouver qu’ils sont capables de relever les défis et d’écrire l’histoire en faisant preuve de solidarité. « Ainsi, le pouvoir législatif doit agir et mettre en place les textes de loi permettant le dédommagement des entreprises affectées par la crise à travers certaines mesures, notamment, le rééchelonnement de la dette de ceux qui ont été obligés de suspendre leurs activités économiques. Certains ont besoin de notre aide. Il n’est pas trop pour ceux qui le peuvent de faire don de la moitié de leur salaire ou plus et je serai le premier à le faire ».
Il a poursuivi : « La solidarité n’est pas un simple slogan, mais elle doit être réelle. Nous devons, également, solliciter les institutions financières internationales pour prendre en considération la situation de la Tunisie, puisque la crise est mondiale. Nous ne pouvons rester renfermés sur nous-même et nous devons être ouverts sur le monde ».
Le président de la République a appelé les Tunisiens à comprendre la nécessité de prendre de telles décisions. Il a, également, tenue à saluer les efforts déployés pour le staff médical et paramédical ainsi que tous les secteurs impliqués dans la lutte contre cette épidémie.
Le chef de l’Etat a réitéré son appel aux citoyens pour faire preuve de conscience et de solidarité soulignant qu’il s’agit d’un sacrifice à faire durant 15 jours dans l’intérêt du pays.

par: Arab Observer

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer