Mahmoud Abbas destitue Nasser al-Qudwa des rangs du mouvement Fatah

Le Comité central du mouvement Fatah a décidé de destituer Nasser al-Qudwa des rangs du mouvement. Un communiqué publié par le Comité central du Mouvement, signé par le Président palestinien et leader du mouvement, Mahmoud Abbas, a indiqué que la décision du limogeage intervient après l’expiration d’un délai de 48 heures donné à al-Qudwa, lundi dernier, pour revenir sur ses déclarations qui “transgressent le règlement intérieur du mouvement et ses décisions et qui sapent, entre autres, son unité”.

“Suite à l’échec de tous les efforts déployés par les membres, et compte tenu de l’engagement envers le règlement intérieur et les décisions du mouvement afin de préserver son unité, la décision de son limogeage est désormais effective”, indique le communiqué.

Âgé de 68 ans, al-Qudwa qui est le neveu de feu le Président palestinien, Yasser Arafat. Il a annoncé récemment son intention de former une liste distincte de son mouvement, sous le nom de “Forum national démocratique”, pour se présenter les élections législatives prévues le 22 mai 2021.

Répondant à la décision de le renvoyer du mouvement Fatah, Nasser al-Qudwa a déclaré jeudi que la décision prise par la centralisation du mouvement Fatah ou plus précisément la décision prise par le parti influent de mon sujet le 3/8, ce fait qu’il suscite «tristesse et pitié» pour ce qui est arrivé au mouvement Fatah.

Il a ajouté: Je resterai attaché aux intérêts de ce mouvement, mais avant cela aux intérêts de la nation, parce que fondamentalement, le mouvement a été trouvé pour les intérêts de la nation.

Il y a quelques jours, al-Qudwa a critiqué avec virulence les dirigeants palestiniens et le mouvement Fatah.

Il a également annoncé précédemment son intention de soutenir le leader du mouvement, Marwan Barghouti, au cas où il déciderait de se présenter aux élections présidentielles prévues le 31 juillet.

À son tour, le leader du courant de réforme démocratique du Fatah, Mohammed Dahlan, a condamné, jeudi, la décision de séparer Nasser al-Qudwa” du mouvement.

Dahlan a considéré sur sa page Facebook, que la décision de destituer Nasser al-QUdwa du Comité central et l’adhésion au mouvement Fatah, qui viole toutes les règles et règlements du mouvement et ses anciennes coutumes, et une nouvelle étape dans la dispersion des capacités et du pouvoir du Fatah.

Il a souligné que cette tyrannie, cette exclusivité et cette déviation des traditions de diversité et contenant toutes les idées et opinions, une décision confirmant l’impossibilité d’accepter la démarche de Mahmoud Abbas, qui est devenue une réelle menace pour les intérêts de notre peuple, son unité et cause, et une menace pour le Fatah.

Dahlan a appelé les dirigeants, les cadres et les bases du mouvement à se lever pour affronter cette destruction organisée d’une personne méchante et incompétente, qui constitue une source de faiblesse du mouvement et de déclin de son statut et de ses capacités.

Fadwa Al-Barghouti, membre du Conseil révolutionnaire du Fatah, l’épouse du chef captif Marwan Al-Barghouti, a déclaré que notre position permanente est que le dialogue et l’épuisement des opportunités sont la solution au lieu de la séparation et de l’exclusion, notant que Nasser al-Qudwa est un leader authentique de Fatah, et il a une valeur intellectuelle et organisationnell. Et elle a souligné que traiter les décisions de licenciement et d’exclusion est inacceptable et nuit aux intérêts du mouvement.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page