Rached Ghannouchi dissout le bureau exécutif d’Ennahdha

Le président du Mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a décidé de dissoudre le bureau Rashid Ghannouchi dissout le bureau exécutif d’Ennahdhadu parti et de charger le bureau sortant chargé d’expédier les affaires courantes, annoncent lundi soir des sources informées concordantes
La décision a été prise durant la réunion du bureau exécutif tenue mercredi dernier mais n’a pas été encore annoncée.

La nouvelle formation du bureau sera mise en place et proposée au conseil de la Choura d’Ennahdha, selon les règlements du parti ajoute-t-on de mêmes source.
A noter que le Secrétaire général du parti, Zied Ladhari a démissionné de ses fonctions.
Le membre du bureau exécutif d’Ennahdha, Mohamed Khalil Baroumi, a déclaré lundi soir que « le président du mouvement, Rached Ghannouchi, a proclamé l’actuel bureau exécutif, comme étant un bureau d’expédition des affaires courantes ».

Chargé de l’information au sein de ce bureau, Baroumi a souligné, dans une déclaration à la TAP, que cette annonce a été faite lors de la dernière réunion du bureau exécutif. Ghannouchi est en train d’examiner la prochaine composition du BE, qu’il va soumettre au Conseil de Choura, conformément aux statuts du mouvement., a-t-il ajouté.

« Cette annonce par Rached Ghannouchi du BE comme étant un bureau d’expédition des affaires courantes, est intervenue dans le cadre de l’évaluation du travail du bureau et de l’interaction avec les évolutions », selon ses dires.
Le bureau exécutif compte 28 membre, 4 conseillers, 4 chargés de missions et un rapporteur.

Dans un post sur sa page Facebook, le dirigeant d’Ennahdha et membre de Majless el-Choura, Oussama ben Salem, a écrit que le président du parti, Rached Ghannouchi, a décidé après des consultations internes, et en se référant aux résultats des conférences annuelles, de procéder aux ajustements nécessaires qui seront structurels.
Ils seront présentés au conseil consultatif, s’ils sont entérinés, le bureau exécutif central entre en fonction, conformément à la stratégie décidée par Majless al-Choura, a-t-il souligné.

La députée Yamina Zoghlami a indiqué que le chef du mouvement a le droit de dissoudre le bureau exécutif et de choisir une nouvelle équipe qui sera présentée au conseil de la Choura. Par la suite, le conseil de la Choura votera pour ou contre cette équipe, selon ses dires.
Elle a, par ailleurs, rappelé que Ghannouchi avait déjà effectué des changements au sein du bureau exécutif du mouvement, dans le cadre de la mise en place des recommandations annoncées lors du congrès de 2016.

La députée a affirmé que ce changement, faisant référence à la dissolution du bureau exécutif, vise à répondre aux attentes des adhérents du mouvement ainsi que ses militants. Cela intervient, également, dans le cadre de l’application de la démocratie, selon elle.

Concernant le prochain congrès du mouvement, Zoghlami a indiqué que la date n’a pas encore été fixée mais le conseil de la Choura va bientôt décider.
Sur un autre plan, notre interlocutrice a déclaré que le dépassement de la crise sanitaire due au coronavirus, représente actuellement, le plus grand souci de son mouvement, soulignant qu’après cette crise la Tunisie se trouvera face à une très mauvaise situation socio-économique.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer