Les deux délégations libyennes signent un projet d’accord final

Les deux délégations libyennes ont signé un projet d’accord final auquel elles sont parvenues récemment lors des discussions des jours précédents au Maroc.

Les deux délégations sont également convenues des questions en suspens et de la mise en place de mécanismes de lutte contre la corruption dans les positions souveraines, Il a été convenu de bénéficier de l’expertise internationale pour créer des institutions.

Les deux délégations ont signé un projet d’accord final qui reprend ce qui a été atteint après les négociations au Maroc. L’accord conclu entre les deux délégations libyennes sera soumis aux deux directions centrales en Libye.

Les délégations du Haut Conseil d’Etat libyen et du Parlement à Tobrouk sont parvenues à un accord après cinq jours de discussions à Bouznika, au Maroc. L’objectif de cette réunion était de « maintenir le cessez-le-feu et d’ouvrir des négociations pour mettre fin au conflit entre les parties libyennes », ont-ils déclaré dimanche dernier, le jour où les pourparlers ont commencé.

On s’attend à ce que les deux délégations libyennes quittent le Maroc dans les deux prochains jours, l’accord politique libyen libyen sera officiellement signé au Maroc la dernière semaine de septembre. Il est prévu que la conseillère Aguila Saleh, présidente du Parlement libyen et Khalid Al-Mishri, chef du Conseil suprême d’État en Libye, y assistent, selon des sources confirmées .

Les deux parties au dialogue ont appelé l’ONU et la communauté internationale à soutenir les efforts du Maroc visant à réunir les conditions adéquates et à créer un climat propice pour parvenir à une solution politique globale en Libye, renouvelant leurs remerciements et leur gratitude au Royaume et à Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour le soutien et l’assistance afin de surmonter la crise libyenne et réaliser les espoirs du peuple libyen et ses aspirations à bâtir un Etat civil et démocratique qui jouit de la paix, de la sécurité et de la stabilité.

L’organisation des Nations-Unies (ONU), l’Union africaine (UA), l’Union européenne (UE), la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD) ainsi que d’autres instances et organisations internationales, ont salué les efforts, le rôle constructif et actif du Royaume du Maroc pour parvenir à une résolution pacifique du conflit en Libye, afin de contribuer aux efforts entrepris par les différentes instances internationales.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer